banner el autor
barra blanca
boton descargas
boton manuscritos

Bibliotecas

Reseñas
boton sitios de interes
boton contacto

Traducciones

Narcisse et la voirie

Comme un prince endeuillé
chemine la solitude
aux bords du monde
marchant sur des boucles de brouillard
et des reliquaires
des grappes d’algues
et des amulettes
au milieu des candélabres
enterrés de profil
et des chiffons bleus
qui étaient des robes
ou des colombes
parmi des éclats de marbre
qui étaient
des marches ou des sanctuaires
ou des fonts baptismaux
ou des sépulcres d'anges
ou des suicidés
qui une certaine fois
sous l’horloge du ciel
ont uriné en silence
dans la fontaine déserte
d'une place.

Néanmoins quelque chose sonne
au nord de sa bouche
un peu de furie retentit
quelque part au ciel
et agonise allongée
au bord de ses pieds;
une lune blessée, ouverte
comme un oiseau, une plaie
vivante de trois semaines
démantelée au milieu
des pierres et des escargots
entre des coupons de colombes
ou des robes
parmi des bouteilles qui descendent
vers la mer tempétueuse
et qui gardent le son
de la pluie ou de la vie;
des semences du paradis ancien
des yeux sans paupières
qui le regardent passer
pensif et tremblant
sous un soleil ensanglanté
tombant à plomb.

barra azul

© 2009 Jorge Palma - labrador@jorgepalma.com.uy - www.jorgepalma.com.uy