banner el autor
barra blanca
boton descargas
boton manuscritos

Bibliotecas

Reseņas
boton sitios de interes
boton contacto

Traducciones

Goodbye Macédoine

(pense Alexandre le Grand)

Quand le ciel étreindra la terre rouge elle aussi
et que les foulards que les femmes portent sur la terre
changeront de couleur
quand la nuit, noire et silencieuse,
entonnera le chant des oiseaux migrateurs
je saurai moi que la fumée et les étoiles
ce sont répandues en un souffle
à la furie irrésistible
Et je saurai alors que l'administration céleste
a étendu un  tapis de vin, et les étoiles
à leur prophétique balcon
dessineront le chemin du retour.

Quand le ciel tremblera, je laisserai la terre amère
et la fièvre qui fait brûler mon corps comme une braise
elle aussi disparaîtra.

J'ai vécu dans un seul corps la vie de quatre cents hommes
Je le sais maintenant
Maintenant
que les étoiles, de leur prophétique balcon
dessinent le chemin du retour.

Chaque fois que je serai loin, je serai près.
Chaque fois que je n'aurai là où aller, je reviendrai à mon ciel.
Chaque fois que je serai seul, je reviendrai frapper à ta porte.
Et te dirai: Apporte-moi un bol de Macédoine
pour boire l'eau claire de mon pays

Traduction Claude Couffon, août 2011.

barra azul

© 2009 Jorge Palma - labrador@jorgepalma.com.uy - www.jorgepalma.com.uy