banner el autor
barra blanca
boton descargas
boton manuscritos

Bibliotecas

Reseñas
boton sitios de interes
boton contacto

Traducciones

Attirail

Ce matin je n’ai
mis mes oreilles
cependant
il m'étourdit le monde,
sa multitude de chaises
ligotées
ses collapsus à la bourse
ce grincement des dents
parmi de nouveaux souliers
et des billets.

J’y pense avec l’insistance d’un taureau:
de quel côté de la vie
la vie est-elle restée?

La fourrure d’un léopard
est cotée au marché
au prix d'un diamant.

Sur le toboggan de feu
glissent les baisers passionnés
des amants
tournant à désavantage sidéral
par rapport aux jours froids qui déambulent
sans patrie
par les villes crispées
pleines de décombres.

Déjà personne ne siffle par les rues.
Et paraît-il honteux d’avoir nostalgie
du ciel bleu dans le calme
du son jaune du blé
du mouvement de l'eau
en cercles parfaits
quand une pierre
est lancée par un enfant
depuis la fenêtre illuminée de sa chambre.

La colombe qui retourne
à la table mise
apporte dans son bec ensanglanté
une gifle du monde.

Comment puis-je savoir de quel côté
viendra la mort.

barra azul

© 2009 Jorge Palma - labrador@jorgepalma.com.uy - www.jorgepalma.com.uy